Economie Société

DEMOGRAPHIE EN AFRIQUE : Booster l’économie sociale solidaire pour faire face aux défis de l’urbanisation

Pour les organisateurs du Forum mondial de l’économie solidaire (GSEF), qui s’est déroulé à Bamako du 25 au 27 avril 2019, il faut booster l’économie sociale solidaire pour faire face aux défis de l’urbanisation rapide des populations africaines.

Selon de nombreuses études, d’ici 2030 plus de la moitié des populations des pays africains vivront dans les villes. Et d’ici là, la population urbaine du pays va doubler passant de 300 à 600 millions de personnes.

Et Bamako, la capitale malienne illustre mieux cette démographie galopante avec une population qui, selon des statistiques officielles, est passée de près de 100 000 en 1960 (à l’indépendance du Mali) à plus de 4 millions d’habitants en 2018, dont au moins 49,8 % sont des femmes. Et elle continue d’attirer une population rurale en quête de travail.

Cet accroissement incontrôlé entraîne des difficultés importantes en termes d’éducation, de santé, d’eau et d’assainissement, d’infrastructures, de circulation, de pollution.… Et des solutions efficaces, selon des spécialistes ne peuvent être trouvées que dans le secteur de l’économie sociale solidaire.

C’est pourquoi ces défis étaient au cœur des échanges du 2e Dialogue politique Forum mondial de l’économie solidaire (GSEF) que Bamako a abrité du 25 au 27 avril 2019.

Pour la secrétaire générale du GSEF, Mme Laurence Kwark, l’explosion démographique urbaine n’est pas un obstacle pour le développement durable inclusif. Mais, a-t-elle ajouté à l’ouverture du forum, celui-ci doit être basé «sur la valeur de partage et des bonnes stratégies de développement centrées sur les hommes et les femmes accompagnées de bonnes politiques publiques».

Dans notre capitale, des élus locaux et des acteurs de la société civile ont été outillés sur les notions de développement durable, de l’économie collaborative, de la démocratie participative, sociale et du bien-être commun.

Selon le maire du District de Bamako et vice-président du GSEF, M. Adama Sangaré lors de la cérémonie d’ouverture, l’économie sociale solidaire désigne surtout la branche de l’économie regroupant les organisations privées (entreprises, coopératives, associations, fondations ou mutuelles) qui cherchent à «concilier activités économiques et équité sociale».

Le Forum mondial de l’économie solidaire (GSEF) est un réseau international des collectivités territoriales  afin de faciliter le partage de visions  et des expériences à travers une collaboration et une coopération transnationale. Le GSEF vise à promouvoir un monde inclusif, équitable et centré sur l’être humain.

En plus de l’Afrique de l’ouest et du centre, cette rencontre a enregistré aussi la présence de participants venus d’Europe et d’Asie.

Naby (Avec Xinhua)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.